#EU4FairWork

Une enquête du Service d’Information et de Recherche Sociale (SIRS) montre qu'à côté du contrôle, une plus grande attention doit être accordée à la prévention. Pour y remédier, le SIRS s'est engagé au sein d'une Campagne européenne organisée par la Plate-forme « contre le travail non déclaré » (plan d'action 2020 pour la lutte contre la fraude sociale - action 48).

Le SIRS et les services d'inspection sociale participent activement au fonctionnement de la plate-forme. La plate-forme européenne contre le travail non déclaré encourage la coopération entre les pays de l'UE. Il est primordial ici, non seulement de souligner l'importance de mener des inspections efficaces sur le terrain, mais également de miser sur des mesures préventives. La plate-forme européenne met en relation divers services d'inspection pour échanger entre autres des informations et des bonnes pratiques, apprendre les uns des autres et développer des connaissances ensemble, s'engager dans une coopération transfrontalière plus étroite et des activités conjointes.

La plate-forme pour le travail non déclaré organisera en 2020 sa première action préventive commune contre le travail non déclaré. L'accent sera mis sur les avantages d’un travail déclaré. Il s'agit d'une campagne européenne qui consiste, d'une part, en une campagne sur les réseaux sociaux et d'autre part une semaine d'action.

Mise à jour juillet 2020: la crise du COVID-19 a un impact sans précédent. Les services sont appelés à maintenir l'aspect socio-économique de la crise. La disponibilité pour d'autres tâches essentielles disparaît et les tâches de crise ont priorité. L'organisation des tâches essentielles et de crise est affectée. À la demande du Comité stratégique, le SIRS analyse actuellement l'impact de la crise sur la mise en œuvre du plan d'action 2020 et la lutte contre la fraude sociale dans son ensemble. Cela orientera la campagne européenne légèrement différemment :

La campagne sera prolongée de mars à octobre 2020. La Week of Action se déroulera fin septembre du 21 au 25 septembre. Les actions de cette semaine doivent également être reconfigurées.

Le Roadshow avec le camion fédéral ne peut pas, en raison de ses obligations d'agenda, être simplement déplacé. Le camion a pu visiter +/- la moitié des écoles prévues. L'action a été reçue très positivement et peut être répétée.

Les contrôles annoncés (actions flash) dans le secteur HORECA, confronté à une fermeture obligatoire, ne seront pas renouvelés au cours de la Semaine d'Action.

Le SIRS et ses partenaires envisagent actuellement de planifier les inspections conjointes initialement prévues avec une délégation étrangère au cours de la semaine d'action. Une possibilité peut être de travailler via des actions concertées dans quelques dossiers spécifiques. Cependant, cette action reste à confirmer.